Siège social:
2 Rue Jean Gabin – 94410 Saint Maurice

Contactez Dan au 06.10.50.40.61

#anavim_kosherwine

  • No products in the cart.
  • No products in the cart.

À partir de 150 € d'achat, la livraison vous est offerte

Transaction 100% sécurisé grâce aux services Stripe

Prévu pour un transport en toute sécurité de vos bouteilles

Avec Anavim, l’achat de vin casher sur internet n’a jamais été aussi simple !

Anavim est devenu incontournable dans lachat de vin casher en ligne. Nous vous proposons une large gamme de vin israélien, de vin français ou de vin du monde entier, casher. Vin rouge, rosé, blanc, champagneil y en a pour tous les gouts et pour tous les budgets. Des centaines de clients nous font déjà confiance, pourquoi pas vous ?

Comment ça marche ?

Étape 1 :

SÉLECTION

Je compose ma caisse.
(6 bouteilles)

Étape 2 :

COMMANDE

Je passe ma commande en ligne.

Etape 3 :

DÉGUSTATION

Je déguste, mais toujours avec modération.

LE VIN CASHER, QU’EST-CE QUE C’EST ?

Le vin casher est un vin produit conformément aux règles de l’alimentation casher. La vente en ligne de vin casher est une option de plus en plus populaire pour les consommateurs de vin casher, car elle permet d’acheter des vins de qualité, du monde entier à des prix raisonnables.  Vous trouverez facilement et rapidement le vin casher que vous cherchez, sans avoir à vous déplacer dans un magasin.

De plus, la vente en ligne de vin casher vous permet de comparer les prix des bouteilles, afin de trouver le meilleur rapport qualité/prix. Vous pourrez en un rien de temps affiner votre recherche grâce aux filtres et trouver LE vin casher qu’il vous faut. Vous n’avez plus besoin de poser toutes vos questions à un caviste, vous disposez de toutes les informations.

Vous pourrez aussi découvrir de nouveaux vins casher qui correspondent à vos envies, votre budget et vos besoins.

Sur un site d’achat en ligne de vin casher, vous pouvez par exemple composer une caisse comportant du vin casher israélien, du vin casher français, du vin espagnol casher et de nombreux vin casher au format magnum. Tout cela en quelques clics, en une seule commande en ligne de vin casher sur Anavim.fr.

Qu’est-ce que le vin casher ?

Le vin casher est un vin produit conformément aux règles de la kashrut, lesquelles définissent les aliments et les boissons que les juifs peuvent consommer. Pour qu’un aliment soit casher, il doit respecter certaines règles relatives à sa production, à sa transformation et à sa consommation.

Le vin casher est fabriqué à partir de raisins cultivés dans des vignobles ordinaires mais vinifiés dans des cuves casher. Les règles de la kashrut exigent également que le vin casher soit supervisé par un rabbin tout au long du processus de vinification. C’est cela la particularité du vin casher. Ainsi il est possible de faire des production casher de tous les vins et de tous les cépages.

Histoire du vin casher

vin casher table de shabbatLe vin et le judaïsme sont profondément liés. Tout au long de l’histoire juive, le vin a été – et continue d’être – au centre de la vie rituelle juive. Considéré comme une boisson qui revêt une signification particulière, avec sa propre bénédiction avant et après consommation, le vin est impliqué dans de nombreux événements juifs importants de nos calendriers. Il y a deux à trois mille ans, le vin accompagnait les offrandes sacrificielles dans le temple de Jérusalem. Le “Seder de Pessah” (diner de la Pâques juive) confère un rôle central aux quatre coupes de vin, qui symbolisent notre libération de l’esclavage et l’exode juif. Chaque repas de shabbat et de fête commence par la récitation du “Kidoush” autour d’une coupe de vin. Le mariage juif est marqué par le vin sous le dais nuptial, la « houppa”  et par les « sept bénédictions » qui concluent le mariage (sheva brah’ot). La liste est assez longue.

 

Le vin casher est-il moins bon ?

Il n’y a rien dans les lois de création d’une bouteille de vin casher qui différencierait la qualité du produit final d’un vin non casher. De nombreuses idées fausses circulent au sujet du vin casher, mais le fait est que le vin casher peut être tout aussi bon – ou mauvais – qu’un vin non casher. La casherout (le fait qu’un aliment ou une boisson soit casher ou non) n’indique en rien la qualité d’un vin. Il s’agit simplement d’une certification indiquant que le vin contenu dans la bouteille a été supervisé en tant que production casher. Nous avons la chance de vivre à une époque où il est facile de déguster des vins casher de classe mondiale provenant des meilleures régions viticoles du monde.

Qu’est-ce qui rend le vin casher ?

Pour que le vin soit considéré comme casher, l’ensemble du processus de vinification, du foulage à la mise en bouteille, doit être effectué par des Juifs observant le shabbat et aucun additif non casher ne peut être ajouté. .

Qu’est-ce que le vin Mevoushal ?

En prenant une bouteille de vin casher, vous remarquerez peut-être le terme « mevoushal » (ou mevouchal) ou « non-mevoushal » à côté du symbole casher. (Parfois, vous ne verrez ni l’un ni l’autre et devrez considérer que le vin n’est pas casher.) Traduit littéralement, mevoushal signifie « cuit ». En réalité, et dans la plupart des cas, cela signifie que le vin subit un processus de flash- pasteurisation, au cours de laquelle le moût de raisin (le produit égrappé et écrasé) est chauffé pendant une courte période à une température élevée. Ce procédé est devenu à la mode dans une partie du monde non casher, car il est utile pour éliminer les défauts des raisins insuffisamment mûrs et dans d’autres circonstances.

Le processus mevoushal permet à tout le monde de manipuler le vin. Autrement, à partir du moment où les raisins sont écrasés jusqu’au moment où le vin est embouteillé et scellé, le vin non-mevoushal ne peut être touché que par des Juifs observant le shabbat pour être considéré comme casher. De même, une bouteille de vin non mevoushal ne peut être ouverte et versée que par un juif observant le shabbat. Le processus mevoushal permet au vin d’être manipulé librement par n’importe qui, ce qui simplifie grandement l’utilisation commerciale du vin, par exemple dans les restaurants ou lors d’événements tels que les bar mitzvah et les mariages. Ainsi, le besoin de vin mevoushal en France, en Israël ou encore aux Etats-Unis est prévalent. Au cours des dernières décennies, le processus de fabrication du vin mevoushal a été transformé par certains praticiens de sorte que le vin peut parfois être impossible à distinguer des vins non mevoushal. En fait, il a été démontré que certains vins mevoushal peuvent vieillir pendant de nombreuses années.

Pourtant, la plupart des vins haut de gamme sont fabriqués non mevoushal, car de nombreux viticulteurs souhaitent avoir le contrôle total de leurs vins et que l’influence extérieure sur leurs produits soit aussi faible que possible.

Au goût, nous vous mettons au défis de faire la différence entre un vin mevoushal et un vin non-mevoushal.

Qu’est-ce qui pourrait invalider le statut casher d’un vin ?

Lorsqu’une personne observant le shabbat s’occupe de la production, du pressage à l’embouteillage, il ne reste plus, pour que le vin soit considéré comme casher, que les ingrédients casher intrinsèques, y compris les levures et autres additifs, ainsi que les produits de nettoyage utilisés dans le processus de vinification. Les agents additifs sont utilisés par certains professionnels du vin pour éliminer les « colloïdes » ou les aspects indésirables d’un vin, notamment pour clarifier la couleur, l’arôme ou l’amertume et pour stabiliser le produit. Ces agents se lient au composant indésirable et peuvent ensuite être filtrés.

De nombreux vignerons préfèrent ne pas affiner leurs vins, craignant de perdre des composés importants pour l’arôme et la saveur. En outre, la demande croissante de produits végétaliens et casher a joué un rôle dans le choix des additifs utilisés. Enfin, avec la popularité croissante de la « vinification naturelle », les viticulteurs recherchent le produit fini le plus « naturel » et désapprouvent les additifs. C’est une excellente nouvelle pour les consommateurs de vin casher n’est-ce pas ?

Le vin casher est-il hallal ?

Les similitudes entre les restrictions alimentaires juives (kasher) et les restrictions alimentaires islamiques (halal) sont nombreuses, mais il existe néanmoins des différences majeures. Comme notre document porte sur le vin kasher, nous n’aborderons que ce sujet. Si la plupart des produits déjà casher sont normalement considérés comme halal, ce n’est pas le cas du vin casher. Cette interdiction halal n’est pas spécifique au vin, mais à la consommation de toute boisson alcoolisée, sous quelque forme que ce soit. Ce n’est donc pas que le vin casher n’est pas halal, mais qu’aucun alcool n’est halal.

Vin casher d’Israël

Les fouilles archéologiques menées sur l’ensemble de la terre d’Israël prouvent que, loin d’être une « nouvelle région viticole » dans le monde, Israël et la « région de la Méditerranée orientale » sont probablement les plus anciennes, datant de 5 000 ans. À la suite de la conquête islamique et de la domination turque, l’alcool a été interdit en Terre sainte, mais il a été relancé au 19e siècle avec l’aide du baron Edmond de Rothschild, du célèbre Château Lafite Rothschild, qui a ramené en Israël des techniques de vinification de classe mondiale. Après la naissance de l’État moderne d’Israël en 1948, la production de vin a augmenté dans les zones côtières, mais elle était encore principalement destinée à un usage religieux. Dans les années 1970 et 1980, le plateau du Golan, avec sa haute altitude et son climat plus frais, est devenu le premier terroir de la viticulture israélienne.

Alors qu’Israël est encore considéré comme une région viticole émergente et que nombre de ses établissements vinicoles n’en sont qu’à leurs débuts, l’association de viticulteurs formés à l’étranger et des dernières technologies agricoles donne naissance à des vins reconnus dans le monde entier. Ces dernières années ont vu la (ré)émergence de cépages originaires d’Israël, tels que le Marawi, le Bittuni et l’Argaman, et si les cépages bordelais classiques se portent bien et sont populaires dans ce climat, les cépages d’origine méditerranéenne tels que le Marselan et le Carignan produisent des vins magnifiques dans ce climat tout aussi chaud. Israël compte aujourd’hui plus de 300 établissements vinicoles dans ses six principales régions viticoles :

infographie vin israelien carte israel

  • Golan
  • Galilée
  • Plaine côtière (Vallée de Zichron Yaacov-Hanadiv)
  • Côte de Judée (Gilboa, Samarie, collines de Judé)
  • Judée
  • Néguev

Les vins israéliens sont-ils casher ?

Une idée fausse très répandue est que tous les vins d’Israël sont casher. Si l’écrasante majorité des vins exportés d’Israël vers le marché européen ou américain sont effectivement casher de nombreux vins israéliens ne sont pas fabriqués sous contrôle casher.

Le vin casher fabriqué en Israël doit également respecter des lois supplémentaires, dont un grand nombre de lois agricoles bibliques. Certaines de ces lois bibliques sont aujourd’hui utilisées dans la viticulture internationale non pas pour des raisons religieuses, mais pour l’amélioration des vignobles.

Vous y trouverez dés vins jeunes, nécessitant parfois un aérateur de vin ou des vins plus vieux au goût déjà mature.

Lois Agricoles pour le vin casher

La Orlah

La Orlah fait référence à l’interdiction biblique de manger les fruits d’un arbre pendant les trois premières années suivant sa plantation. Ces fruits ne doivent pas être consommés car ils ne peuvent apporter aucun bénéfice selon la lois juive. Cette interdiction est l’une des rares interdictions agricoles bibliques qui s’applique même aux fruits cultivés en dehors d’Israël, bien qu’il existe des exceptions.

Les Teroumot & Ma’aserot

Il existe un mandat pour séparer la teruma et le ma’aser des produits israéliens. À l’époque du Temple juif, ces portions séparées étaient données aux prêtres et aux pauvres, ou consommées à Jérusalem. Bien que nous ne mangions plus ces portions à Jérusalem, elles sont toujours désignées et même les fruits cultivés en Israël ne peuvent être consommés en Diaspora sans que ces portions aient été prélevées.

La Shemita

Tous les sept ans, en Israël, la terre doit connaître une année shabbatique, une jachère et un repos. Toute activité agricole est interdite. l’année juive 5782, soit 2021-2022, par exemple es tune année de Shemita. Il existe certaines méthodes permettant de vendre et de consommer les produits des années de shemita mais nous n’entrerons pas dans ces details techniques.

Le Kilai Ha’Kerem

En Israël, il est selon le talmud interdit de planter une autre espèce végétale dans et entre les vignes d’un vignoble. Il s’agit d’une pratique peu courante de nos jours.

Où acheter du vin casher ?

Le monde du vin casher se développe à pas de géant chaque année. Aujourd’hui, plus de 4 000 étiquettes individuelles de marques de vin casher sont produites, ce qui représente un véritable bond en avant par rapport au nombre relativement faible de vins casher produits il y a seulement deux générations. Le vin casher est produit dans de nombreuses régions viticoles de premier plan dans le monde entier, ce qui permet aux consommateurs de vin strictement casher de profiter de ce que le monde a de meilleur à offrir. En fait, des établissements vinicoles qui n’auraient pas été casher dans de nombreuses régions célèbres, comme le Bordelais (France), la Toscane (Italie) et bien d’autres, produisent maintenant couramment des vins casher, car ils voient l’intérêt d’augmenter leur clientèle et leur marque. La plupart des styles et des variétés de vin sont aujourd’hui représentés parmi les marques de vin casher, et la disponibilité et la croissance de ce marché sont en plein essor.

Les sites internet de vin casher comme Anavim.fr nous permet d’acheter le vin casher de notre choix et de le faire livrer devant notre porte en un rien de temps. La vaste gamme de vins casher disponibles pour le consommateur est très difficile à trouver dans des supermarchés même spécialisés. L’achat de vin en ligne sur des sites tels que Anavim.fr permet aux personnes vivant dans des régions éloignées de goûter à une grande partie de ce que le monde du vin casher a à offrir.

Que vous habitiez à Marseille, à Paris, à Lyon, à Nice ou partout en France, vous pouvez commander votre vin cacher sur notre site internet et être livré chez vous.

L’avenir du vin casher

Si les tendances actuelles se maintiennent, le marché de tout ce qui est casher va continuer à croître de manière exponentielle, et pas seulement pour les personnes qui respectent un régime casher. Le casher est désormais une énorme industrie qui représente le gros business des marques et des articles emblématiques de renommée mondiale. Les symboles casher sont recherchés par ceux qui veulent des produits plus sains, qui respectent les directives imposant des ingrédients sans danger pour les personnes souffrant d’allergies, d’intolérance au lactose et d’autres restrictions alimentaires telles que le halal, ou par ceux qui veulent des produits strictement végétariens ou végétaliens. Le fait est que l’on peut faire confiance au casher sans faire de recherches plus approfondies, en raison des niveaux supplémentaires de supervision et de contrôle et de la vérité de l’étiquetage.

Le vin casher continue d’abandonner son image de vin épais et sucré et de mauvaise qualité, et se distingue davantage par des vins de grande qualité qui se trouvent être casher. Des vins casher sont maintenant produits dans la plupart des pays producteurs de vin, avec une gamme de variétés et de styles toujours plus large. Le vin casher est disponible à tous les niveaux de prix et est accessible dans de nombreuses villes et via Internet pour la plupart des consommateurs. L’intérêt ne cessant de croître, l’avenir du vin casher ne saurait être plus radieux.

Parlez moi !
1
Besoin d'aide ?
Bienvenu sur Anavim, n'hésitez pas à me parler si vous avez besoin d'aide, je suis là pour vous aider.